La maman

Je m’appelle Chrystèle, je suis journaliste radio, dans une PME de 50 personnes, et heureuse maman d’un petit bout de 20 mois!

Comment as-tu procédé pour trouver un mode de garde?

Dès que j’ai su que j’étais enceinte, je me suis inscrite à la mairie, mais je savais que j’avais peu de chance d’avoir une place! J’ai décidé de trouver d’autres solutions en parallèle sans tarder.

J’ai cherché des assistantes maternelles, d’autres crèches, pour que finalement mon pédiatre, qui intervient aussi dans des crèches privées, me dise qu’une place se libérait dans une des halte garderies dans laquelle il travaillait. J’ai sauté sur l’occasion, et par chance, j’ai pu l’obtenir! On a complété les autres jours avec une garde partagée avec une autre famille.

Le comble, c’est que finalement j’ai eu une place en crèche municipale, mais 18 mois après la naissance, donc un peu tard!

Pour quel mode de garde as-tu opté?

J’ai choisi un mode de garde hybride, avec 3 jours par semaine en crèche et  2 jours chez la nounou – ça me permet de bénéficier des avantages des deux modes de garde!

Financièrement, ce n’est pas idéal, mais c’est un super équilibre pour l’enfant.

Pour moi, les plus de la crèche sont l’apprentissage et vie en collectivité, des règles, le respect des horaires, la multiplicité des activités et de jeux proposés, l’encadrement par des personnes qui sont des professionnels de la petite enfance, vraiment compétent.

J’avais aussi un très bon accompagnement des parents dans le premier établissement. La deuxième crèche était plus grande, et du coup les équipes avaient moins de temps à accorder aux parents.

Les jours où on est avec la nounou, le rythme est plus cool, que ce soit pour les parents (pas besoin de se stresser de trop sur l’horaire de fermeture de la crèche) et surtout par rapport au rythme de l’enfant (faire la sieste quand il veut par exemple). Elle est vraiment flexible et s’adapte à nos contraintes.

Comment t’es tu renseignée sur la petite enfance?

J’ai surtout discuté avec des amis et de la famille. J’ai traîné sur quelques forums sur internet, mais aussi lu quelques livres. Je travaille par ailleurs pour un magazine, où j’ai l’occasion de discuter avec des psychologues de la petite enfance.

J’aime aussi beaucoup le site magicmaman.com

Ton conseil à de jeunes parents?

Déjà, il faut relativiser! Beaucoup de choses ne sont pas si graves! Il est légitime d’angoisser et de stresser sur certaines questions, mais il faut prendre du recul. Souvent, il suffit de se faire confiance et de suivre son instinct. Après tout, les parents, c’est vous, donc vous connaissez quand même mieux que quiconque votre enfant!

Ensuite, si on a des interrogation, et qu’on fait des recherches par soi-même, je pense qu’il est très important de ne pas se fier à une seule source d’information, et de beaucoup parler avec  son entourage dans un premier temps. Il faut diversifier les sources d’information, en allant sur différents sites, en trouvant d’autres canaux qu’internet, comme la radio, les magazines… Il faut savoir faire le tri!

Un exemple d’émission de radio : “On est fait pour s’entendre”, de Flavie Flament sur RTL, qui  a abordé la parentalité en Octobre 2016. Cliquez ici : http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/parents-est-ce-un-metier-7785112446

Share This