Les entreprises évoluent considérablement sur la prise en compte de la parentalité . Pourquoi est-ce essentiel aujourd’hui de changer les mentalités et d’agir concrètement pour aider ses collaborateurs parents?

 

L’entreprise de demain et la génération Y

 

Et oui, l’entreprise classique d’hier, telle que connue par nos parents et grand-parents, n’est plus ! Le monde du travail connaît un grand chamboulement : l’arrivée de la génération Y et les nouveaux codes de l’entreprise

La génération Y accède désormais à des postes à responsabilité ; pour pouvoir attirer et fidéliser ces jeunes talents, l’entreprise doit challenger la manière dont elle prend soin de ses collaborateurs.

Désormais, l’épanouissement personnel et professionnel sont au coeur de toutes les priorités: cette génération ne souhaite pas reproduire le dévouement total que la génération précédente a dédié à son travail. Elle veille à maintenir un fort équilibre entre sa vie familiale et sa vie professionnelle. Et il faut y mettre le prix, quand on sait que cela peut faire la différence entre dans le choix de travailler pour une entreprise ou une autre!)

A l’heure de ces chamboulements et où les talents sont de plus en plus pénuriques, une prise en compte positive de la parentalité est un solution à bien des maux.

 

La parentalité en entreprise reconnue: un levier de performance !

 

Le prise en compte la parentalité en entreprise est reconnue depuis quelques années déjà comme une action éthique et qui renforce la responsabilité sociale de l’entreprise, mais on commence enfin (à peine) à reconnaître son impact sur la performance des salariés et donc des entreprises 

Martine Gomez, Directrice Déléguée du Président de Manpower Group en charge des relations avec la profession et les institutions et Médiateur Emploi Responsable, va même jusqu’à dire que, dans certaines sociétés, où les femmes, jeunes ou futures mamans, sont prédominantes notamment, ne pas prendre en compte la parentalité est une contre-performance. En effet, quand on sait que l’âge moyen à laquelle une femme attend son premier enfant est estimé à 28,5 ans, beaucoup de sociétés sont aujourd’hui concernées: elles doivent prendre en compte les enjeux de ces collaboratrices et les aider à concilier leurs différents temps de vie !

Mais l’accompagnement ne doit pas s’arrêter uniquement aux femmes: les pères sont de plus en plus sensibles à la charge mentale que subissent les femmes aujourd’hui et sont engagés dans l’équilibre de leur famille. Les familles ne souhaitent plus de séparation des rôles: les entreprises doivent également valoriser une paternité active. Jérôme BALLARIN,  fondateur et président de l’Observatoire de l’équilibre des temps et de la parentalité en entreprise y a dédié un rapport, réunissant les 10 bonnes pratiques d’entreprises, pour impliquer les hommes dans la parentalité et l’égalité professionnelle.

Et l’impact sur l’entreprise est direct: si les parents sont plus épanouis, ils seront plus performants et rendront un meilleur service à l’entreprise, aux clients, aux candidats…

Alors, comment rendre ses salariés parents épanouis?

 

Devenir parent est un moment fondamental dans la vie de vos collaborateurs: c’est une occasion en or pour créer un lien de confiance avec lui ! Lui proposer une solution concrète pour l’encourager dans sa parentalité et participer à cette période de sa vie permet d’envoyer un signal fort. Et un accompagnement personnalisé aura encore plus d’impact pour votre collaborateur.

C’est l’exemple de l’entreprise pharmaceutique, Pfizer, qui est convaincue depuis toujours que valoriser la diversité de son entreprise est un facteur d’égalité et de cohésion sociale mais aussi de performance et d’innovation. Depuis 2014, l’entreprise est signataire de la Charte de la Diversité: en valorisant des profils, des compétences et des expériences variés, Pfizer est à même de mieux comprendre les préoccupations de ses patients. L’entreprise veille à prendre particulièrement soin de ses collaborateurs parents… Une prise en compte de la parentalité qui passe par une journée de télétravail hebdomadaire et l’accès à des places en crèche privée: autant de solutions concrètes qui facilitent au quotidien la vie des parents, pour les rendre plus épanouis et plus performants.  

Ainsi, à l’image de Pfizer, les entreprises ne doivent plus hésiter à investir pour leurs collaborateurs parents. Elles en ressortiront sans aucun doute gagnantes: répercussions directes sur le stress, l’organisation et l’absentéisme de ces salariés, mais aussi une meilleure disponibilité et un sentiment de reconnaissance envers son entreprise, tout en contribuant à la parité et en facilitant l’implication des pères de famille !

La marche est en route avec un signal positif : 30.000 entreprises sont aujourd’hui signataires de la Charte de la Parentalité en Entreprise, dont 50% sont des TPE ou des PME, ce qui représente 5 millions de salariés !

Share This