Comment concilier collectivité et individualité alimentaire pour mon enfant ?

La diversification alimentaire est un grand sujet d’interrogations pour de nombreux parents, notamment les parents dont les enfants sont accueillis en crèche. Aujourd’hui, Sharlen Vasseur nous explique comment cela se passe concrètement pour vos enfants.

De quoi sont composés les menus des enfants à la crèche ? 

A la crèche, il y a trois types de menus proposés aux enfants :

– pour les bébés : une purée lisse d’un légume + purée lisse de pomme de terre + purée lisse de viande,
– pour les moyens (même composition mais une texture plus épaisse avec de petits morceaux fondants, la pomme de terre peut être remplacée par des petites pâtes, du blé, du riz, etc.),
– pour les grands, le repas est le même qu’un repas d’adultes !. 

Par qui sont élaborés les repas ?

Les menus sont élaborés par une diététicienne et proposés par un organisme de restauration collective. Ils peuvent être cuisinés sur place (par un cuisinier, pour les plus grandes structures), ou directement apportés dans des barquettes et réchauffés sur place (pour les plus petites structures). La cuisine est soumise aux mêmes règles et contrôles d’hygiènes que la restauration collective et c’est plutôt strict!

Y’a t-il de la nourriture bio en crèche?

Les aliments proposés peuvent être plus ou moins bio (cela dépend de la politique de l’établissement) mais suivent en général les saisons, et sont très variés afin d’aiguiser le palais des petits gourmands.

Bien évidement le taux de sucre et de sel est strictement contrôlé.

Comment les repas sont-ils servis en crèche ?

La prise des repas est différente en fonction de l’aménagement de la crèche et du positionnement pédagogique de l’équipe. Certains établissement bénéficient d’une « salle à manger » alors que d’autres aménagement la salle d’activité à l’heure du repas.

Pour les plus petits, les repas se prennent en chaises hautes ou dans les bras. Dès que la marche est bien acquise, certaines crèches proposent un passage à table (en général des petites tables de 2 ou 3 enfants, pas plus) sans attendre le passage dans le groupe supérieur.

Bien évidement les couverts sont adaptés à l’âge des enfants. La « double cuillère » est proposée chez les plus petits dés qu’ils en éprouvent le besoin : une tablette où est disposé le repas permet à l’enfant de patouiller pendant que la pro continue de lui donner le repas.

Comment les professionnels de crèches introduisent la diversification alimentaire des enfants?

Sachez qu’aucun aliment ne sera introduit à la crèche. C’est aux parents d’informer l’équipe des aliments introduits au fur et à mesure. En général, un outil type tableau, regroupant les aliments qui seront proposés en crèche, est proposé aux parents afin qu’ils le complètent. A noter qu’à partir de 9 mois, et sans terrain allergique, l’équipe pourra proposer d’introduire les aliments qui n’ont pas encore goutés à la maison, le fenouil par exemple. Les parents ont la possibilité d’accepter ou non. 

Dernier point, si votre enfant n’a pas introduit le légume du jour pas d’inquiétude, de la carotte est proposée tous les jours en remplacement.

Avez-vous des conseils à donner aux parents qui nous lisent?

Communiquez avec l’équipe de direction et de section ! Lors de l’entretien d’inscription n’hésitez pas à poser toutes les questions nécessaires afin d’être sûres que l’établissement correspond à vos attentes.

Il en est de même pour toute la période où votre petit bout va fréquenter la crèche. Interrogez les pratiques, transmettez toutes vos habitudes de la maison. Bien évidement l’équipe de professionnels de la petite enfance est là pour répondre à vos questions concernant l’alimentation (quand introduire quoi ?, en quelle quantités ?, comment le cuisiner ?, etc.).

Enfin, ultime conseil : ne venez pas chercher votre enfant le soir avec bonbons, biscuits, pain au chocolat, et autres petites douceurs qui pourraient lui faire adopter une mauvaise habitude de grignotage et vous associer à un produit sucré.

 

Merci beaucoup Sharlen,
Retrouvez un autre article de Sharlen Vasseur : Comment habillez son enfant en crèche. 

 

Sharlen Vasseur, Directrice Adjointe d’une crèche Montessori à Reims

 

 

Share This