Pourquoi devez-vous vite moderniser vos techniques de management ?

Juil 2019

Sur le management repose souvent la santé d’une entreprise. Le monde du travail est en constant renouvellement, en constante remise en question… Ces changements demandent beaucoup d’énergies aux équipes RH et managériales, qui s’échinent à repenser les modes de travail, les espaces, la qualité de vie au travail… Mais pourquoi ne pas d’abord s’attaquer à un point essentiel et central mais que trop laissent de côté ? Le management.

Pourquoi un bon management est-il fondamental?

En effet, au centre de toute insatisfaction et de tout départ d’un collaborateur, le management est montré du doigt. D’après l’étude mené par Deloitte sur les Tendances RH 2019, l’enjeu majeur des Ressources Humaines est de “remettre l’humain au centre des politiques RH et managériales”. Le manager, qu’il soit opérationnel, RH ou organisationnel, agit directement sur les choses qui font que votre collaborateur est heureux de venir travailler le matin.

  • sur son souhait de reconnaissance, en félicitant votre collaborateur, lui montrant que son travail compte, en le faisant gagner en responsabilité ;
  • sur sa volonté d’apprendre, par le biais de formations formelles ou informelles, par le mécénat de compétences ou tout simplement en prenant le temps de lui montrer les choses ;
  • sur son sentiment d’appartenance, en l’intégrant dans une équipe, lui laissant la parole, le faisant adhérer à un projet commun …

Il est pour cela évidemment très important de connaître les leviers de motivation de ses équipes et d’adapter sa réponse en fonction de chacun.Si ces “besoins fondamentaux” ne sont pas remplis, le collaborateur se fatiguera et finira par partir ailleurs en quête de son bonheur… Et un baby-foot ou un afterwork hebdomadaire ne feront que repousser de quelques semaines son départ ! Avant toute chose, il est donc essentiel de repenser les techniques de management, pour animer plutôt que diriger, écouter plutôt qu’ordonner, motiver plutôt que décourager.

Se poser les bonnes questions

Le manager, avant de repenser ses actions, doit se poser les questions suivantes :

  • Qui sont mes salariés ?
  • Quels sont leurs moteurs, leurs freins ?
  • Où se situent les points forts de chacun ?
  • A quelles évolutions aspirent-ils ?

Pour cela, vous pouvez utiliser plusieurs moyens, comme un sondage ou tout simplement un questionnement régulier des équipes. Ensuite, vous pourrez répondre à la question suivante :

  • Quelles opportunités pouvons-nous leur proposer à moyen et à long termes ?

Trouver son style de management

Pour être efficace, le management ne doit pas rester figé: il doit s’adapter au contexte de l’entreprise et surtout aux individus.
Dans les années 1960, le psychologue américain Rensis Likert distingue 4 grands styles de management, en fonction du niveau de décision et des objectifs du manager. Quelques pistes de réflexion encore très actuelles pour les managers d’aujourd’hui…

  • le management directif, où le manager a un pouvoir de décision tout puissant et dont l’objectif principal sont les résultants. Ce mode de management permet d’accélérer la prise de décision et d’augmenter la productivité mais n’est pas vraiment synonyme de bien-être au travail, avec un impact irréversible sur la motivation des collaborateurs !
  • le management persuasif: le manager est “paternaliste” et celui à qui appartient la prise de décision finale, mais les équipes sont mobilisés et leur avis sont pris en considération. Cette association entre l’autorité et la bienveillance est souvent bénéfique sur le sentiment d’appartenance des salariés !
  • le management délégatif: l’objectif principal reste les résultats mais les collaborateurs sont fortement consultés et impliqués dans les décisions. Les collaborateurs ressortent principalement motivés et responsabilisée par ce type de management mais le manager doit apprendre à déléguer de manière efficace.
  • le management participatif, style de management le plus en vogue aujourd’hui. En donnant un maximum d’”empowerment” aux salariés, l’intelligence collective est mise au service de l’entreprise. Plus le degré d’engagement des collaborateurs est fort, plus ce mode de management sera un succès, en veillant à ne pas engendrer trop de désorganisation.

Comment manager de manière innovante ?

Une fois votre style de management défini et les moteurs de vos collaborateurs compris, à chaque manager de trouver sa “patte” pour porter toute l’équipe vers des objectifs communs. Avec toute la liberté d’”innover”…

  • grâce une organisation en tribus collaboratives, comme Spotify. Très autonome et affranchie de toute hiérarchie, chaque tribu est complétée par des experts, qui facilite le partage d’expérience entre chacune tout en libérant les talents.
  • grâce à un système de tags de valorisation comme Axa, attribués à l’ensemble des managers pour mettre en avant leurs qualités (leadership, innovation, efficacité, kiff…)
  • grâce à un système de “reverse mentoring” comme Orange. En 2013, chaque membre du Comex est associé à un jeune collaborateur qui a pour objectif de l’initier aux réseaux sociaux. Quoi de plus efficace pour fluidifier la communication entre les générateur et faire gagner en confiance les plus jeunes arrivés ?
  • par le biais d’un “shadow comex” comme Adecco. En réunissant tous les mois les plus jeunes (moins de 30 ou 35 ans) avec la direction, cette équipe challenge les directions du Comex et propose des projets innovants, en terme de management ou de digitalisation par exemple.
  • avec une politique de “reverse feed-back” comme EY, qui donne accès à ses salariés à une application pour partager leurs retours de manière anonyme sur le management

Que vous soyez un manager participatif ou délégatif, que vous soyez innovant ou plutôt traditionnel, ne négligez pas le management, accordez-y du temps et de l’argent. Celui-ci est la pierre angulaire de chaque entreprise et la seule manière de rendre vos collaborateurs durablement heureux !

Vous avez aimé notre article ? Inscrivez-vous pour recevoir de nouveaux articles d'1,2,3 Crèche !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

Share This