Place en crèche : comment aborder le sujet avec votre employeur (et le convaincre !)

Août 2019

Vous souhaitez aborder le sujet de votre place en crèche avec votre employeur ? Prendre contact avec lui de manière constructive pour aborder votre équilibre vie pro – vie perso ne s’improvise pas ! Eh oui, solliciter votre supérieur hiérarchique pour une place en crèche fait partie intégrante de votre équilibre de vie : le futur mode de garde de votre enfant aura des répercussions sur votre vie professionnelle et plus largement sur votre carrière ! Il est donc primordial de mettre toutes les chances de votre côté ! Votre bébé aura sa place en crèche !

Préparez votre demande

Il est nécessaire de se poser les bonnes questions avant d’introduire le sujet. Vous pouvez mener une petite enquête interne au préalable afin de récolter un maximum d’arguments auprès de vos collègues jeunes parents !

Astuces :

  • Y a-t-il déjà eu des demandes de ce type dans le passé ?
  • Comment ont-elles été reçues ? 
  • A ce jour, y a-t-il d’autres collaborateurs parents qui pourraient être susceptibles d’être intéressés par le dispositif?
  • Quel est mon impact dans l’entreprise? Quelle valeur ai-je apportée dans les derniers mois, dernières années? Puis-je mettre mon ancienneté et ma fidélité en avant ?
  • Quelles seraient les répercussions d’un mode de garde peu fiable sur mon travail et sur celui de mon équipe ?
  • Vous souhaitez faire cette demande dans le cadre d’un recrutement ou d’un changement de poste ? Profitez-en pour négocier votre place en crèche !

    Faites preuve de précision dans votre demande, montrez que vous êtes renseigné sur le sujet ! Faites appel à des professionnels pour vous aider. En clair, mettez toutes les chances de votre côté.

    Choisissez le moment Opportun

    Ça parait tout simple mais ça peut fortement influencer l’impact de votre demande. Votre plan d’attaque est prêt ? A vous de jouer ! 

    Astuces :

  • Lors de votre entretien d’évaluation annuel, mettez en avant ce que vous avez apportez à l’entreprise et les besoins qui se créer dans votre vie privée qui pourrait altérer votre présence au travail.
  • Faites preuve d’audace, soyez opportuniste et allez simplement voir votre supérieur à un moment de détente où il est ouvert à la discussion. Assurez-vous qu’il a au moins 15 bonnes minutes devant lui à vous consacrer.
  • Pendant l’entretien

    Vous y êtes. Vous allez discuter d’une place en crèche privée avec votre employeur. On vous donne quelques astuces pour aborder sereinement cette discussion.

    Introduire le sujet:

  • commencer par expliquer votre situation professionnelle et familiale. Profitez-en pour détailler votre organisation quotidienne à votre employeur et comment vous projetez de concilier votre vie professionnelle avec votre nouveau statut de parent.
  • montrer que vous êtes déjà bien renseigné sur les différentes options de garde qui s’offrent à vous. Soulignez que vous êtes arrivé à la conclusion que la crèche privée est la meilleure solution (entrée possible en cours d’année, crèche proche de votre domicile, horaires d’ouverture..)
  • Expliquez le rôle de l’entreprise dans la réservation de place en crèche privée : Votre employeur aura besoin de comprendre en quoi il est essentiel à l’accès d’une place en crèche privée.

    Vous pouvez:

  • expliquer que l’accès à une place en crèche privée est impensable sans l’aide de votre employeur. Le coût d’une place en crèche ne peut pas être pris en charge uniquement par les parents à cause du plafonnement de la part famille par la CAF.
  • expliquer que l’entreprise peut prendre en charge un seul berceau uniquement sur le temps où vous avez besoin. Le dispositif n’est pas engageant sur le temps.
  • expliquer que l’entreprise prend en charge la part correspondante à celle de la mairie dans le cas des crèches municipales. Elle complète la part des parents et de la CAF qui est réglementée.
  • parler à votre employeur d’entreprises prenant en charge des places en crèches et l’inciter à échanger avec eux !
  • Démontrez les bénéfices pour votre employeur :

    Votre entreprise tire d’importants bénéfices de cette solution. Il est ainsi judicieux de les mettre en valeur en expliquant que :

     

  • en finançant une place de crèche, l’entreprise récupère jusqu’à 81% de ses dépenses grâce aux avantages fiscaux.
  • le financement d’une place en crèche est ROI positif. Il va pouvoir profiter d’un bel impact sur sa marque employeur et fidéliser ses collaborateurs.
  • votre productivité au travail sera meilleure car vous n’aurez pas d’aléas liés à un mode de garde peu fiable.
  • Préparez déjà les nouvelles étapes

    Votre interlocuteur fait preuve d’ouverture et souhaite en savoir plus ! Enchaînez rapidement sur les prochaines étapes !

    Astuces :

  • Rassurez votre interlocuteur sur le fait que cela ne lui demandera pas de temps de travail supplémentaire,
  • Rapprochez-vous de votre interlocuteur du côté des crèches pour obtenir un devis précis. Pour cela, nous vous invitons à renseigner le nombre de jours par semaine souhaités ainsi que la date d’entrée en crèche. Si possible, vous pouvez transmettre le taux d’imposition de votre entreprise afin d’obtenir un devis personnalisé incluant les deux avantages fiscaux pour l’entreprise. Cela permettra à votre direction d’avoir une visibilité directe sur le prix net de votre place en crèche.
  • Pour aller plus loin …

    Même si l’Etat incite fortement les employeurs à endosser ce rôle, ceci n’est pas obligatoire. Si l’employeur ne semble pas réceptif à votre demande, vous pouvez :

    Astuces :

  • Re-tenter votre demande un peu plus tard, parfois l’approche de l’arrivée de l’enfant rend plus concret votre demande ! En attendant un petit peu, vous pouvez aussi lui faire part d’un refus en crèche municipale.
  • Demandez-lui à quelle échéance le projet pourrait être abordé à nouveau, tentez d’obtenir des dates précises afin de faire en sorte qu’à termes il ne puisse plus se défiler.
  • Vous l’aurez compris, une préparation est nécessaire avant d’aborder le sujet du mode de garde de votre enfant avec votre employeur, afin de ne pas passer à côté ! Par chance, les places en crèches privées se réservent jusqu’au dernier moment ! Il est encore temps de vous lancer si vous ne l’avez pas déjà fait !

    Remplissez ce formulaire pour être recontacté par notre équipe !

    Share This