5 raisons pour lesquelles vos collaborateurs démissionnent

par Sep 2019

Nous aimerions tous avoir la recette secrète, savant mélange entre management parfait et fiche de poste idéale, qui rendrait les mots “ démission ” et “ turn-over ” absents de notre vocabulaire !
En effet, fidéliser les collaborateurs est un enjeu majeur des entreprises aujourd’hui, à l’heure où les jeunes générations “zappent” aussi leur entreprise et où la frontière entre vie privée et vie perso devient de plus en plus poreuse.
S’il y a en effet pas de solution miracle, il existe des raisons qui poussent de manière récurrente vos collaborateurs à démissionner. Il est nécessaire pour les Ressources Humaines de prendre du recul sur les départs et de tenter de comprendre ces raisons pour en tirer des actions d’amélioration concrètes !

Vos collaborateurs quittent avant tout leur chef !

Manque d’écoute, manque de valorisation par son supérieur hiérarchique, relation de confiance rompue… autant de points qui poussent n’importe quel talent à aller voir si l’herbe est plus verte chez le voisin.
En effet, le management est un point névralgique de la bonne santé de votre entreprise. Avant de revoir vos accords d’entreprise de fond en comble pour prévoir l’installation d’un baby-foot, il est nécessaire de faire le point sur ses équipes managériales.
Les Ressources Humaines jouent un rôle majeur dans la mise en place de bonnes pratiques managériales, notamment au moment de l’on-boarding des nouveaux collaborateurs et tout au long de la vie du salarié (entretien annuel, événements personnels, rituels managériaux…).
Etre manager ne s’improvise pas et nécessite d’être accompagné et formé ! Mais le temps et l’argent investi pour recruter et former de bons managers sera rentabilisé au centuple. Un manager à l’écoute, qui se préoccupe de ses collaborateurs, définit la fiche poste le plus adaptée à chacun, connaît les leviers de motivation de son équipe et respecte leur vie privée verra son turn-over diminuer.

Vos collaborateurs quittent l’entreprise et son projet

Les retours des collaborateurs sont formels : une vision floue du projet d’entreprise finit inlassablement par démotiver.
“ Tout objectif flou conduit irrémédiablement à une connerie précise ”, disait Frédéric Dard, romancier français. Sans vision claire et objectifs précis, il est très difficile de fédérer et d’embarquer les collaborateurs dans le projet d’entreprise !
En plus de décrédibiliser la hiérarchie, un projet d’entreprise flou pousse chaque niveau de l’entreprise à se désolidariser petit à petit du projet commun…
Les difficultés et les réflexions autour de la stratégie d’entreprise sont pourtant courantes et font partie de la vie de la société : il est essentiel de limiter la casse avec une communication exemplaire si vous ne voulez pas voir vos meilleurs éléments quitter le navire un par un.
Pour cela, le management direct et les ressources humaines ont encore une fois un rôle essentiel à jouer: leur objectif est la transparence et de ne surtout pas transmettre le flou !
En cas de projet flou, il peut être également intéressant de revenir aux objectifs fondamentaux des équipes, qui restent inchangés, comme la satisfaction client et la rentabilité, par exemple.

Vos collaborateurs travaillent trop… ou pas assez !

Sensible aux dernières actualités, les entreprises, managers et RH, sont de plus en plus vigilants à ne pas surcharger leurs collaborateurs. En effet, on le sait, de lourdes responsabilités, empreintes de stress, de deadlines pour la veille et d’horaires à rallonge, sont facteurs de burn-out.
Ce syndrome d’épuisement professionnel s’en suit d’un tel état de fatigue, de démotivation et de manque de performance, voir de surmenage, que le collaborateur fait souvent le choix de démissionner ! Les managers doivent être sensibles aux limites de leur équipe et pratiquer une politique de la “porte ouverte”, afin que chacun se sente libre de venir lui partager ses difficultés.
En revanche, on pense moins que quelqu’un puisse démissionner parce qu’il… s’ennuie. Pourtant, le “bore-out” existe vraiment et a malheureusement encore du mal à s’imposer comme un vrai mal professionnel. Reconnaître qu’il est payé à ne rien faire et surtout s’en plaindre n’est pas toujours assumé pleinement par le salarié, qui se noie dans l’ennui. Dans le cas d’un bore-out, l’expression “s’ennuyer à mourir” prend tout son sens et mène souvent invariablement à la démission du collaborateur. En effet, le manque de stimulation intellectuel a un impact négatif sur l’estime de soi, entraîne fatigue et déprime… Il ne faut donc pas négliger la sous-charge de travail de ses collaborateurs !

Vos collaborateurs manquent de perspectives et/ou de sens

Les collaborateurs démissionnent également par manque de perspectives dans leur entreprise, l’aigreur étant d’autant plus grande lorsque que le salarié a été déçu par rapport à la fiche de poste initiale. Son ambition est alors déçue par le manque de challenge !
Recruter la “bonne personne” est clé, avec les bonnes compétences, en ne gommant surtout pas ses envies d’évolution ! Sinon, c’est l’assurance de voir le collaborateur partir à la concurrence qui aura su lui proposer un poste à la hauteur de ses ambitions
Le manque de sens dans son poste joue également un rôle dans la motivation des collaborateurs, notamment chez les jeunes générations.
Souvent, les Ressources Humaines interrogent le salarié lors de son entretien de départ, pour comprendre ce qui l’a poussé à démissionner. Pourquoi ne pas inverser la tendance avec un entretien d’arrivée, dès la première semaine, pour interroger le nouvel arrivant sur ses ambitions, ses passions..?

Vos collaborateurs n’arrivent pas à concilier vie pro et vie perso

Vos collaborateurs passent 80% de leur temps au bureau, d’où l’importance de tous les points précédents !
Cependant, réussir à concilier vie privée et vie professionnelle est également le mal du siècle et source de frustration considérable pour les salariés français.
Réussir la prouesse d’équilibrer ses différentes sphères de vie est le secret du bonheur et l’on sait que l’inverse finira invariablement par frustrer le salarié !
Être compréhensif des différents temps de vie des salariés, avec par exemple des droits à la déconnexion ou une aide à la recherche d’un mode de garde, rend fiers vos collaborateurs de son entreprise, et lui permettent de mieux s’impliquer au quotidien !

[wd_hustle id="Newletterarticle" type="embedded"]