L’Assistant(e) maternel(le) 

L’assistant(e) maternel(le) est un(e) professionnel(le) de la petite enfance pouvant accueillir à son domicile jusqu’à quatre enfants mineurs généralement âgés de moins de six ans. L’assistant(e) maternel(le) assure l’accueil, l’éveil, la sécurité des enfants qui lui sont confiés.

Ce professionnel doit obligatoirement avoir reçu un agrément du Président du conseil général après avis des services de la protection maternelle et infantile (PMI). Cet agrément lui reconnaît un statut professionnel et atteste que toutes les conditions sont réunies pour pouvoir accueillir des enfants. Cet agrément est délivré pour une période de 5 ans. Il est renouvelable.


La Puériculteur(trice)

La puéricultrice est une infirmière spécialisée dans le développement des jeunes enfants qu’ils soient malades ou en bonne santé. Le métier de puéricultrice consiste en s'occuper des enfants, mais aussi en informer les parents.

Ses missions sont de contribuer au développement de l'enfant, en favorisant son autonomie et sa socialisation par la mise en place et la surveillance d'actions de soins, d'éveil, et de soutien en direction de ses parents.

Lorsqu’il exerce au sein de structures d'accueil de jeunes enfants comme les crèches, les haltes garderies, multi accueil, le (la) puériculteur(trice) occupe le plus souvent le poste de directeur(trice) ou directeur(trice) adjoint(e), son rôle est de mettre en œuvre le projet d'établissement, d'encadrer une équipe pluridisciplinaire et de gérer quotidiennement, administrativement et financièrement la structure.


L’Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture s’occupe d’enfants bien portants ou malades. Il (elle ) réalise des activités d’éveil et des soins visant au bien-être, à l’autonomie et au développement de l’enfant. Il (elle) est intégrée au sein d’une équipe pluridisciplinaire.

Lorsqu’il (elle) travaille dans une structure d’accueil de jeunes enfants, l’auxiliaire de puériculture accompagne l’enfant dans son quotidien : repas, propreté, activités d’apprentissage de l’hygiène et de la marche, jeux éducatifs. Il (elle) est intégré(e) au sein d’une équipe pluridisciplinaire (éducateur(trice) de jeunes enfants, puériculteur(trice), psychologue, etc.) sous la direction du responsable de la structure d’accueil.


L’Educateur de jeunes enfants

L’éducateur(trice) de jeunes enfants a pour rôle essentiel de favoriser le développement et l’épanouissement des jeunes enfants en stimulant leurs potentialités intellectuelles, affectives, artistiques. Par le jeu et les activités d’éveil, il permet aux plus petits d’acquérir le langage, des habitudes d’hygiène et de sécurité, les règles de la vie sociale, etc. favorisant ainsi l’acquisition de leur autonomie et de leur socialisation. Par les contacts étroits avec les parents, il assure la continuité éducative dans le respect du milieu familial.

Sous certaines conditions précisées dans le code de la santé publique (articles R. 2324-34 à R. 2324-37 et R. 2324-46), l’éducateur(trice) de jeunes enfants peut aussi se voir confier la direction d’une structure d’accueil de jeunes enfants. Le métier d’éducateur(trice) de jeunes enfants est accessible aux personnes titulaires du diplôme d’Etat d’éducateur(trice) de jeunes enfants (Deeje).


La Protection maternelle infantile (PMI)

La PMI (Protection Maternelle Infantile)  est un service du département. Ce service est dirigé par un médecin et comprend des personnels qualifiés notamment dans les domaines médical, paramédical, social et psychologique.

Dans le domaine de la petite enfance, le service de PMI est responsable, en général, de l'organisation de l'agrément des assistants maternels et familiaux et de leurs formations. Il a également pour mission de contrôler les établissements de la petite enfance.

 


Le complément de libre choix du mode de garde de la prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) est versé par la caisse d'allocation familiale (Caf). Il comprend une prise en charge partielle de la rémunération du salarié qui assure la garde. Il varie en fonction de l'âge de l'enfant et des ressources de l'allocataire. Le parent peut bénéficier de ce complément s'il choisit d'employer directement : - un assistant maternel agréé (l'enfant est gardé au domicile de l'assistant maternel), - une garde d'enfants à domicile (l'enfant est gardé au domicile des parents).

 

Complément libre choix du mode de garde (CMG) de la PAJE


La PSU (Prestation de service unique)

La PSU est une aide versée aux structures d'accueil collectif qui sont conventionnées, les parents en bénéficient directement grâce à un coût horaire calculé en fonction des revenus du foyer. Vous n'avez rien à faire pour bénéficier de cette aide.


La PAJE (Prestation Aide Jeune Enfant)

 

 

La Prestation d'Accueil du Jeune Enfant est une aide financière allouée par la Caisse d'Allocations Familiales aux parents attendant un enfant, ayant un enfant en bas âge ou adoptant un enfant. Le dispositif comprend une prime à la naissance (ou à l'adoption), une allocation de base ainsi que deux compléments possibles.

Depuis le 1er janvier 2004, les parents bénéficiant de ressources limitées peuvent prétendre à la Prestation d'Accueil du Jeune Enfant pour les accompagner dans les premières années de l'enfant.Le dispositif PAJE comprend plusieurs aides différentes et parfois cumulables.

Il est nécessaire que les parents fassent une demande pour en bénéficier.