La crèche collective

C’est le mode de garde préféré des français!

Le lieuCrèche privée

Les crèches accueillent les enfants dans un espace aménagé disposant d’équipements adaptés à la petite enfance. Chaque établissement est soumis à un agrément de la PMI et l’autorisation d’ouverture est délivrée par la commission de sécurité de la commune. Des contrôles réguliers sont menés.

Généralement, les différents espaces dans une crèche sont : la salle de vie (où les enfants passent la plupart de leur temps), dortoirs séparés de la salle de jeux / salle de vie, le local poussette, le bureau de la directrice, la cuisine, le local d’entretien, la buanderie, la salle de pause du personnel. Certaines crèches bénéficient en plus d’une salle de motricité et d’un espace extérieur.

L’équipe :

L’équipe d’accueil dispose de diplômes spécifiques petite enfance et le nombre de professionnels est calculé en fonction du nombre d’enfants accueillis (1 adulte pour 5 enfants qui ne marchent pas / 1 adulte pour 8 enfants qui marchent).

La directrice est soit une infirmière, une infirmière puéricultrice, un éducateur de jeunes enfants. L’équipe est composée de :

  • Educateurs de jeunes enfants
  • Auxiliaires de puériculture, qui sont diplômés suite à une formation d’un an. Ils peuvent administrer des traitements sous le contrôle d’une puéricultrice ou d’un médecin. Ils ont suivi une formation détaillée pour prendre en charge un enfant au quotidien dans une crèche, sont formés aux différents besoins de l’enfant et ses différentes étapes de développement. Elles sont les relais auprès des enfants, et sont les référentes de chacun d’entre eux.
  • Les CAP petite enfance, qui veillent aussi au quotidien à la surveillance et au bien-être des enfants dans la crèche,
  • Un médecin travaille en lien avec la crèche et vient voir les enfants (en moyenne 1 fois par mois), les observer, consulter les carnets de santé sur demande de la directrice de crèche,
  • Un psychologue vient une à deux fois par mois observer les enfants, et se rend disponible pour discuter avec les parents lors de rendez-vous.
  • Dans les plus grandes crèches, un psychomotricien, qui est expert du développement psychomoteur, donne ses conseils et son regard à l’équipe (ex : portage, motricité fine et globale, identification et traitement des troubles du geste et du mouvement…)

Le coût :

C’est souvent le mode d’accueil le moins cher car son coût est calculé en fonction des revenus de l’année n-2 du foyer et du nombre d’enfants à charge. Le coût est pris en charge par les parents, la CAF et la mairie.

Bon à savoir :

Les crèches peuvent être gérées par des mairies ou des conseils généraux (crèches publiques), par des associations (crèches associatives ou parentales) ou par des entreprises (crèche inter-entreprises).

L’éviction de l’enfant malade n’est plus systématique. Seules certaines maladies, très contagieuses, justifient que le tout-petit soir refusé en collectivité.

Chaque crèche élabore son projet projet d’établissement, influencé par différents mouvements pédagogiques (Monterossi, Pickler, Dolto…). Le projet définit, entre autres, les règles de vie dans la crèche et les activités qui y auront lieu.

Share This