RH : 3 avantages de proposer une place en crèche à vos salariés

par Sep 2019

Vous regardez vos voisins RH et découvrez qu’ils prennent en charge des places en crèches pour leurs salariés parents. Dubitatifs, vous vous questionnez sur les motivations de ce choix et découvrez qu’ils ont raison de se positionner sur ce sujet !

ROI plus que positif pour un sujet peu consommateur de temps, des salariés reconnaissants et une image reboostée ! Vous réveillez la jeunesse de votre politique RH en répondant à un besoin concret et actuel : vos collaborateurs concilient vie pro et vie perso !

Vous Boostez votre politique RH ?

Vous avez été embauché(e) pour améliorer la politique RH de votre entreprise. Vos missions principales : des salariés heureux au travail, un turn-over en chute libre et une cohésion d’équipe ! Un vrai défi que vous avez accepté de relever, fièr(e) de votre rôle !

Afin d’améliorer la qualité de vie au travail de vos salariés, vous choisissez de vous positionner sur les sujets de parentalité. Ce terme, ô combien actuel, est le reflet d’une société qui évolue (lentement mais sûrement) vers l’égalité Homme-Femme et de conciliation vie professionnelle et vie familiale.

Fort de cette décision, vos collaborateurs peuvent faire garder leur enfant en crèche en toute sérénité. Vous décidez de communiquer afin de capitaliser sur cette initiative en publiant un article sur votre compte linkedin et en ajoutant quelques mots sur votre site internet.

Votre turn-over est réduit de moitié et vous recevez de plus en plus de candidatures. (Vous économisez par la même occasion des factures des multiples chasseurs de têtes..!)

En parallèle, vous gagnez des points dans l’obtention de label tel que Great Place To Work ou encore Happy At Work ! Enfin, vous fidélisez vos précieux collaborateurs ! Peu importe la taille de votre entreprise, il y en a toujours qu’on ne souhaite pas voir partir.

Prenons l’exemple de ce coiffeur rue Mozart qui a aidé sa salariée que toutes les petites mamies du 16ème demandent quand elles appellent pour prendre rendez-vous!

Gain de productivité du salarié et de toute l’équipe ?

Très souvent les demandes des familles dont l’entreprises participent à la réservation de places en crèche sont traitées dès le 3ème mois de grossesse, (en général dès l’annonce à l’employeur). Autant de temps de stress en moins pour le salarié qui n’a pas à attendre jusqu’à la naissance de son enfant pour être fixé sur le mode de garde.

“ Quand je pense enfant, je pense directement organisation! ” dixit Lina, RRH et potentielle future maman

Ce n’est pas anodin, l’organisation est aujourd’hui la préoccupation numéro une des futurs parents qui souhaitent concilier vie professionnelle et vie familiale. En réservant leur place en crèche privée dès le 3ème mois de grossesse, peu importe la date d’entrée souhaitée, les parents sont sereins et ne réalisent pas de démarches sur leurs lieux de travail.

Un fois la naissance passée, ce sont des collaborateurs au rythme de vie très régulier qui optimise leur temps de travail. Il n’y a pas d’aléa lié à l’absence ou au retard d’une nounou. L’enfant est accueilli 48 semaines sur 52. Les parents prévoient leurs vacances sur les semaines de fermeture de la crèche, ils ne dépendent pas des demandes de congés d’une personne qu’ils embauchent.

Pour les autres membres de l’équipe, c’est un collègue de plus à l’heure en réunion et présent tant physiquement que psychologiquement au travail. Un lien se créée entre les parents d’une même équipe ayant bénéficié de ce service.

Avantages fiscaux ?

Voilà de quoi ravir votre direction financière!

On dit souvent que l’Etat se dédouane de la gestion des crèches municipales pour laisser place aux crèches privées. Cela dit, l’Etat est tout de même acteur auprès des crèches privées par le biais des forts avantages qu’il offre aux entreprises réservataires de places en crèches. La prise en charge par celui-ci varie entre 50% et 81% du montant total de la place en crèche. Encourageant n’est-ce pas ?!

Petit récapitulatif rapide pour celles ou ceux qui n’ont pas encore reçu les informations. Il existe deux avantages fiscaux :

Le Crédit d’Impôt Famille

  • toutes les entreprises française en bénéficient.
  • montant : 50% du montant dépensé par place en crèche
  • le parent doit être salarié de l’entreprise et avoir un contrat de travail.
  • l’entreprise doit être soumise à l’IS (pas forcément en payer).
  • La réduction d’impôt sur la société :

  • montant : à hauteur du taux d’imposition de votre société
  • le parent doit être salarié de l’entreprise et avoir un contrat de travail.
  • l’entreprise doit payer un IS.
  • Vous faites les choses bien ! Parlez en autour de vous ! N’hésitez pas à commenter cet article en identifiant une personne que ce dispositif est susceptible d’intéresser !

    [wd_hustle id="Criteredattribution" type="embedded"]