Les bénéfices pour l’entreprise

Contribuer au financement d’une place de crèche pour un de vos salariés, c’est….

A court terme

Renforcez l’engagement

En finançant une place de crèche, vous renforcez le lien entre l’entreprise et le parent salarié. Ce dernier se sent considéré par l’entreprise, et le lui rend bien, à la fois par sa motivation accrue et l’image de l’entreprise qu’il diffuse autour de lui.

Pour la maman, un retour de congé maternité plus rapide

Aider une maman salariée à trouver une solution pour son mode de garde, c’est s’assurer qu’elle revient au moment prévu, et avec l’esprit tranquille. Pas de mauvaise surprise pour vous, et une maman heureuse de voir que pour son employeur, être parent, ça compte.

A moyen terme

Fidélisez

Dans une PME, TPE ou startup, on sait que chaque salarié a un rôle clef, et qu’il y a rarement des doublons.
Si un collaborateur décide de quitter l’entreprise une fois parent, pour rejoindre une entité plus grosse (avec des horaires plus souples, des aides pour les parents, une politique parentale…), vous perdez un talent, devez en trouver un nouveau (frais de recrutement), le former (frais de formation) et attendre quelques temps avant qu’il arrive à maturité.
C’est quand même plus simple de leur financer une place de crèche, non?

Attirez

Proposer de financer des places de crèches est un argument pour attirer de nouveaux talents et profils plus rares sur le marché. Différenciez-vous de vos concurrents en proposant des « packages » RH attractifs.
Les salariés sont fiers d’une entreprise qui s’engage pour eux : ils contribueront à diffuser une image positive de l’entreprise, qui rayonnera encore plus! 

Engagez-vous

Financer une place de crèche pour un parent salarié fait partie des actions recommandées à mettre en place pour favoriser l’équilibre femme-homme en entreprise. Soyez un précurseur, n’attendez pas!

Réserver une place de crèche pour son salarié doit être vu comme un investissement, qui permettra d’améliorer les performances de l’employé, entre autres bénéfices! Avant tout, il est important de bien comprendre les différents points du coût de la crèche.
Et vous pouvez toujours nous contacter pour en discuter de vive voix!

Qui finance… la crèche municipale

Répartition du coût d’une place en crèche municipale

  • Les parents
  • La CAF, qui complète la part parent auprès de la crèche
  • La mairie

%

Mairie

%

Parent

%

CAF

Qui finance… la crèche inter-entreprise

Répartition du coût d’une place en crèche inter-entreprise

  • Les parents (eh oui, ils contribuent aussi!)
  • La CAF, qui complète la part parent auprès de la crèche
  • L’employeur (vous), qui se substitue à la mairie.

%

Employeur

%

Parent

%

CAF

La part entreprise

Afin de pousser les employeurs à accompagner la parentalité dans les entreprises, l’Etat accorde deux types d’aides à l’entreprise qui contribue au financement d’une place de crèche pour son salarié:

Le Crédit Impôt Famille (CIF)

Suite au financement d’une place de crèche, l’entreprise soumise à l’impôt sur les sociétés et embauchant un salarié peut faire une demande de crédit d’impôt au moment de la déclaration de solde de l’IS, égale à 50% du montant financé. Cette demande lui permet de réduire le montant des impôts ou, si aucun impôt n’est payé, de récupérer cette somme en numéraire.
Pour vérifier votre éligibilité et voir les détails, cliquez ici ou contactez-nous.

La déductibilité des charges

Le législateur a admis que les dépenses liées à la garde d’enfants engagées par les sociétés soient des charges déductibles.
Il est donc possible de déduire de votre résultat fiscal les dépenses de crèche, et de réduire le montant de votre impôt sur les sociétés.

Sortie de trésorerie 100
Crédit d’impôt (50%) 50
Déductibilité des charges (33,33%) 50

Coût net 16,67

 

Coût net d’une place de crèche pour l’entreprise (*)

En fin de compte, une place achetée 100 revient à 16,67 suite aux aides de l’Etat (*)

(*) sous réserve de remplir les conditions nécessaires à l’obtention des aides et de votre taux d’imposition. 

Share This